vendredi 16 juin 2017

SOUVENIR du 24 FÉVRIER 1896 (poésie de Ste Thérèse pour la profession de Céline)

317

  « On se perd quand on ne recourt pas à Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)


LIENS de TÉLÉCHARGEMENT des PDF de CANTIQUES & PAROLES de SAINTS


* * * * * * *

MOIS du SACRÉ-CŒUR

(les 35 SALUTATIONS
de la Bse MARGUERITE-MARIE)

https://gloria.tv/album/UjKzPoRcoKE81GwKSRm2gHxsL/record/VSp9aryJhFbg14AB38wRiDHzZ

SEIZIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR MAGNIFIQUE : 
ÉCLATEZ en MOI !

PRATIQUE :
Il faut qu'en me voyant passer chacun puisse dire :
C'est un autre Jésus-Christ.
Est-ce que je suis vraiment la vivante personnification de l'Homme-Dieu ?

 Ô très saintes Religieuses,
Mes vers ne peuvent vous nommer
Tant je vous trouve bienheureuses
D’avoir ce grand Cœur pour l’aimer.

C’est pour vous une gloire immense
De ce que ce Cœur de l’Agneau
À chez vous comme pris naissance :
Votre maison est son berceau.

Si, chez vous, il a voulu naître,
C’est pour s’accroître et s’augmenter :
Vous devez le faire connaître,
Vous devez le faire éclater.

Il a chez vous pris son asile,
Chassé qu’il est de tant de cœurs ;
Il a chez vous son domicile :
Brûlez, brûlez de ses ardeurs !

Sans trop vous soucier de la rime,
Méditez bien mes petits vers ;
Comprenez-en le sens sublime
Et faites-en vos doux concerts.
 (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort :  
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/07/sommaire-des-cantiques-de-sainte-Marguerite-Marie.html )



DIX-SEPTIÈME JOUR
JE VOUS SALUE, CŒUR tout AIMABLE : 
EMBRASSEZ-MOI !

PRATIQUE :
« Mieux vaut cent fois un petit grain d'amour
que des milliers de grains de préoccupations de soi-même. »
(Saint François de Sales)

 Loin de Jésus que j’aime,
Je souffre incessamment,
Et c’est mon amour même
Qui fait tout mon tourment.

J’ai de l’impatience :
Je cherche à tout moment
La vue et la présence
D’un Époux si charmant !

C’est lui que je désire
Pour mon céleste Époux :
Pour lui seul je soupire,
Le préférant à tous !

Jusqu’à quand gémirai-je
Après cet heureux jour ?
Quand le posséderai-je,
Ce Dieu si plein d’amour ?
 (cantique montfortain :  
http://montfortajpm.blogspot.fr/2016/12/loin-de-Jesus-que-jaime-cantique-montfortain.html )

« Mon Dieu,
je crois que vous êtes présent dans le Très-Saint-Sacrement.
Je vous aime par-dessus toutes choses
et mon âme soupire après vous.
Puisque je ne puis maintenant vous recevoir dans le Saint-Sacrement,
venez au moins d’une manière spirituelle dans mon cœur.
Je vous embrasse comme si vous étiez en moi
et je m’unis entièrement à vous ;
oh ! ne permettez point que je me sépare jamais de vous !
Ô Jésus, mon souverain Bien et mon doux amour,
blessez et enflammez mon cœur
afin qu’il brûle toujours de votre amour. »

 (Communion spirituelle : 
http://montfortajpm.blogspot.fr/p/premiers-vendredis-samedis-du-mois.html )
 

 La COMMUNION SPIRITUELLE  par St Alphonse de Liguori



* * * * * * *


SOUVENIR du 24 FÉVRIER 1896 

(poésie de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus 

pour la profession de sa sœur, Céline)


Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo :

(exemple de site de téléchargement :  

https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter )

 

VERSION MP3
avec possibilité de TÉLÉCHARGEMENT ici :
 https://gloria.tv/album/3XMBb4j7vERs22cDeKXS1nh8j/record/VHnLs2wYfVpe2QRgby3sfb96Q

 

Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)

   Enregistrement : 2013

 

1- Ô souvenir ineffable
Du beau jour entre les jours :
Ta douceur incomparable
Je la garderai toujours....
Oh ! quelle inexprimable ivresse :
Je sens palpiter en moi
Le Cœur brûlant de tendresse
De mon Époux, de mon Roi !


2- À Jésus je suis unie
Par les liens de l’Amour
Et sa Grandeur infinie
En moi fixe son séjour.
Oh ! quelle inexprimable ivresse :
Je sens palpiter en moi
Le Cœur brûlant de tendresse
De mon Époux, de mon Roi !


3- L’exil, je souffre sans peine
Vivant avec mon Époux :
Elle est bien douce la chaîne
Qui m’unit au Dieu Jaloux !...
Daignez consumer tout mon être :
Jésus seul doit vivre en moi !
Désormais je ne veux être
Que le voile de mon Roi !...


4- Ô Divine Jalousie,
Vous avez blessé mon cœur !...
Vous serez toute ma vie
Mon repos et mon bonheur.
Daignez consumer tout mon être :
Jésus seul doit vivre en moi !
Désormais je ne veux être
Que le voile de mon Roi !...

 
Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, 
je m’offre comme victime d’holocauste 
à votre Amour miséricordieux
vous suppliant de me consumer sans cesse, 
laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie 
qui sont renfermés en vous, 
et qu’ainsi je devienne martyre de votre Amour ô mon Dieu !…

    Que ce martyre, 

après m’avoir préparée à paraître devant vous, 
me fasse enfin mourir, 
et que mon âme s’élance sans retard dans l’éternel embrassement 
de Votre Miséricordieux Amour !

    Je veux, ô mon Bien-Aimé, 

à chaque battement de mon cœur, 
vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois, 
jusqu’à ce que, les ombres s’étant évanouies, 
je puisse vous redire mon amour 
dans un face à face éternel !!!…

(Finale de l’Acte d’Offrande composé par sainte Thérèse ;
Indulgences : 300 jours chaque fois, 

et plénière chaque mois aux conditions ordinaires, 
31 juillet 1923)


http://montfortajpm.blogspot.fr/search/label/Po%C3%A9sies%20de%20Ste%20Th%C3%A9r%C3%A8se%20de%20l%27Enfant-J%C3%A9sus




À retrouver ici :




Page "Le CHAPELET récité avec vous !"


« Le ROSAIRE est ADMIRABLE !
Il donne à tous du secours,
Il guérit l’âme incurable :
DISONS-LE DONC TOUS LES JOURS ! »

Alors, rendez-vous ici :
"Le CHAPELET récité avec vous ! 
avec Méthode montfortaine"